Agence de voyages réceptive à Djerba,
spécialiste des circuits et séjours sur mesure en Tunisie

Anglais

Facebook Twitter Google Youtube Flux RSS

Accueil Actualités 45ème Festival de l’Epervier – 06/2012

Autre Tunisie : 45ème Festival de l’Epervier – 06/2012

 45ème Festival de l’Epervier – 06/2012

Imprimer

  Autre Tunisie : 45ème Festival de l’Epervier – 06/2012

45ème Festival de l’épervier : un rendez à soutenir !

Le 45ème Festival de l’épervier démarrera jeudi 14 juin 2012 à El Haouaria (Ras Adar), sous le signe «La fauconnerie, patrimoine culturel et environnemental authentique». Un rendez-vous annuel qui retrace l’attachement des habitants de la ville, à cette tradition bien installée dans leur vie de tous les jours.

 

Le programme de cette manifestation comporte l’organisation de spectacles d’animation retraçant la nature de la relation qui lie les habitants de El Haouaria à l’épervier, baptisé prince des cieux. A travers les démonstrations et les scènes de chasse, les visiteurs viendront se délecter de l’art de la volerie qui distingue les fauconniers du village. Un grand concours «d’esperveterie», qui est le nom donné à l’art d’apprivoiser les éperviers et de les dresser pour la chasse, désignera, comme chaque année, le meilleur fauconnier.

 

A l’ordre du jour du festival qui se poursuit jusqu’à dimanche 17 juin 2012, figure, aussi, l’organisation d’un séminaire sur la fauconnerie et la migration des oiseaux, ainsi que l’organisation d’une journée touristique dédiée à faire connaître le patrimoine culturel et archéologique du village. Une exposition d’articles d’artisanat sera également présentée.

 

La fauconnerie repose sur l’élevage et l’affaitage de deux espèces de rapace, à savoir l’épervier pour la chasse de la caille et le faucon «borni» ou pèlerin pour la chasse de la perdrix. El Haouaria compte quelques 150 éleveurs d’éperviers et 8 éleveurs de faucon « borni », une espèce menacée. Les organisateurs indiquent :
«A la différence des Emirats Arabes, où elle est réservée au prince, à El Haouaria c’est une activité de loisir tout à fait populaire et unique en Tunisie. Ni émirs du pétrole ni descendants des chevaliers européens du Moyen-Age, les fauconniers d’El Haouaria au Cap Bon sont, en effet, de simples paysans qui, depuis des siècles, se transmettent de pères en fils leur savoir-faire en matière de dressage des oiseaux de proie.

 

Avec beaucoup de gentillesse, les fauconniers reçoivent les visiteurs étrangers et leur font faire le tour de la propriété, leur montrant les portraits des différents rapaces accrochés aux murs ou leur expliquant les chemins compliqués empruntés chaque année par les oiseaux, guidés par un sens mystérieux mais exact de l’orientation. Rares sont ceux qui restent à El Haouaria ou qui reviennent fidèlement dans ce village pour retrouver leur maîtres de l’année précédente. Pourtant, il existe certaines exceptions : dans les années 1830, expliquent nos fauconniers, Cheik Ali Bennar, un habitant d’El Haouaria, a gardé son épervier pendant 30 ans et un autre encore, tout récemment, plus de 20 ans».

 

Toujours selon les organisateurs : «Les fauconniers doivent consacrer beaucoup de temps à ces oiseaux et déployer des trésors de psychologie pour en faire des animaux de chasse, en quelques semaines seulement. L’épervier, par exemple, est un animal très intelligent qui devient chasseur à l’âge de six mois. Tout le travail du dresseur consiste à découvrir son tempérament et à trouver les règles de dressage qui s’adapteront le mieux à sa personnalité. D’une manière générale, les fauconniers tiennent les rapaces à la fois par l’affection et par la faim. Les meilleurs chasseurs sont, en effet, les rapaces qui mangent beaucoup, digèrent vite et ont toujours faim, ce qui les pousse, sans cesse, à chercher des proies.”

 

Pour capturer les rapaces, les fauconniers d’ El Haouaria utilisent des pièges fixes ou mobiles, généralement des filets où un passereau vivant sert d’appât et où le rapace s’empêtre. Ils les disposent dans les montagnes pendant les migrations (début mars à fin avril). Leurs origines remontent à l’époque antique comme en témoignent certaines mosaïques exposées au musée national du Bardo à Tunis. La région d’El Haouaria est en effet riche en vestiges carthaginois et romains. Les plus spectaculaires sont les latomies d’El Haouaria.»

Visite de Michel Zucchero, conseiller consulaire

  Visite de Michel Zucchero, conseiller consulaire

C’est avec un grand plaisir que l’équipe Autre Tunisie a reçu dans ses locaux la visite de Michel Zucchero, conseiller consulaire, des français de Tunisie et de Libye.
A l’issue d’un échange intéressant et passionné, Michel Zucchero a gratifié Autre Tunisie de quelques commentaires:

 

HOUMT SOUK / UN TRIO GAGNANT

Celui que constituent, depuis quelques années, Aline et Hubert Henaff et leur associé Lazhar Guechai qui ont construit un produit touristique destiné à la découverte de la Tunisie autrement.

Amoureux de ce pays, en connaissant parfaitement les moindres parcelles du Sud, ils souhaitaient proposer un autre visage que la détente en balnéaire.

Passionnés, organisés, inventifs, ils créent, avec Lazhar, une agence titulaire de la licence A délivrée par le ministère tunisien du Tourisme.

Distribués à partir de leur site internet ils peuvent se targuer d’avoir fait venir et revenir des touristes des cinq continents.

Leur simplicité, leur discrétion et leur gentillesse n’ont d’égales que leur professionnalisme.

C’était un grand plaisir et un grand intérêt de les rencontrer.
9 mai 2018.

Sur la photo Aline Henaff, Hubert Henaff et Lazhar Guechai en compagnie de Michel Zucchero, conseiller consulaire.

Plus d'infos

Label “Qualité Tourisme Tunisie” pour Autre Tunisie

  Label “Qualité Tourisme Tunisie” pour Autre Tunisie

Le ministère tunisien du Tourisme et de l’Artisanat a lancé, mardi 5 septembre 2017, un nouveau label baptisé “Qualité Tourisme Tunisie”. Ce lancement marque la clôture d’un projet de jumelage entre la Tunisie, l’Union Européenne, la France et l’Autriche, dont l’objectif est de mettre en place un dispositif de promotion de la qualité dans le secteur touristique.

Il aura fallu 2 ans et pas moins de 1,4 millions d’euros pour lancer ce nouveau label qui concerne plusieurs acteurs du tourisme répartis en 5 secteurs d’activités: les agences de voyages réceptives catégorie A, les hôtels et hôtels de charme, les maisons d’hôtes et gîtes ruraux, les restaurants et enfin les lieux de visites. Ces derniers feront l’objet d’une démarche spécifique dans les prochains mois.

Ces acteurs sont tenus de respecter 6 critères d’engagement: offrir un accueil disponible et courtois, mettre à disposition des informations claires et précises pour les touristes, proposer une prestation et une expérience uniques, faciliter la découverte de la destination, assurer les services d’équipes compétentes et être à l’écoute afin de satisfaire toutes les attentes des clients. Des critères qui témoignent de l’engagement des personnels et leur permettent ensuite l’obtention de ce précieux et valorisant label.
De là, celui-ci aidera les entreprises à améliorer leurs prestations, leur rentabilité, et leur offrira une image de marque. Il s’agit donc d’un atout promotionnel international à ne pas négliger.

« Autre Tunisie » est depuis peu la première agence de voyage réceptive ayant reçu cette distinction. C’est la ministre du tourisme et de l’artisanat, Madame Salma Elloumi Rekik, qui a remis cette récompense à Hubert Hénaff, directeur commercial de l’agence. Une belle gratification qui témoigne du travail et de l’implication des membres de l’équipe. La ministre souligne l’intérêt de ce projet dont l’objectif est “d’instaurer une culture de la qualité”.

Durant la mise en œuvre du projet, le comité en charge a travaillé aux côtés de 30 établissements dont seulement 4 ont été distingués par l’obtention du label:
Agence de voyage réceptive: Autre Tunisie à Houmt-Souk, Djerba
Hôtel de charme: Dar El Marsa, La Marsa, Tunis
Maison d’hôte: Dar Bibine à Erriadh, Djerba
Restaurant: Le Méditerranée, Sousse

Autre Tunisie est fière d’être la première agence de voyage de Tunisie à arborer ce label de qualité. Elle saura se montrer à la hauteur en continuant à proposer des services de qualité, en réponse aux attentes de ses clients voyageurs.

Plus d'infos

On parle de nous dans la presse ! Merci African Manager

  On parle de nous dans la presse ! Merci African Manager

On parle de nous dans la Presse!

Ce 16/08/2017 African Manager, média dédié aux actualités économiques du continent Africain, a consacré  un article à la reprise touristique qui se confirme en Tunisie. Le retour des touristes en Tunisie est confirmé à la fois du point de vue statistique et par les acteurs de la sphère touristique.

 

Ainsi l’article d’African Manager cite Mohamed Ali Toumi, président de la FTAV (Fédération Tunisienne des Agences de Voyages) dont notre agence de voyages est adhérente. Egalement cité dans cet extrait : Hubert Hénaff, directeur commercial de l’agence de voyages Autre Tunisie, spécialiste du tourisme sur-mesure et privatif en Tunisie. Une belle reconnaissance pour notre agence de voyages réceptive qui défend depuis 2011 la richesse culturelle du pays et le retour inévitable des visiteurs étrangers.

Extrait Presse – African Manager cite Autre Tunisie”

Extrait Presse : African Manager cite Autre Tunisie

On parle de l’agence de voyages Autre Tunisie dans African Manager.

 

Plus d'infos

Le reportage de France 3 sur le retour des touristes Français en Tunisie

  Le reportage de France 3 sur le retour des touristes Français en Tunisie

Nous sommes fiers d’annoncer que notre agence de voyages a figuré dans un reportage de la chaîne de télévision France 3 dans le programme TV “19/20″ le 5 juillet 2017.
Le reportage a couvert le retour des touristes français en Tunisie particulièrement important pour l’économie du pays et l’intérêt renouvelé des voyageurs vers la spécialité de l’agence de voyages Autre Tunisie : un tourisme authentique,  éthique, en collaboration avec la population locale et respectueux de ses traditions culturelles, ainsi qu’une démarche d’écotourisme.
Vous y découvrirez le parcours d’un groupe de clients dans le Sud Tunisien, à travers les villages de Tataouine et Chenini, puis leur escapade vers l’oasis saharienne de Ksar Ghilane  et leur nuit au milieu des dunes du Sahara au camp Zmela. Y figurent également plusieurs interviews d’ Hubert Hénaff, toujours prêt à défendre le tourisme Tunisien avec une conviction passionnée !

Nous espérons que vous apprécierez ce reportage et vous préparerez pour visiter la Tunisie prochainement : n’hésitez pas à nous contacter pour d’inoubliables vacances en Tunisie.

Plus d'infos